Une baisse des exceptionnels salutaire pour les BFI européennes

le 16/11/2017 L'AGEFI Hebdo

Passé. Le poids des charges de restructuration, de même que celles liées aux litiges, se fait moins lourd pour les banques de financement et d’investissement (BFI) européennes. Selon Moody’s, qui se base sur les chiffres dévoilés par sept d’entre elles, le résultat cumulé avant impôts s’est élevé...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi