Introductions en Bourse - Citi prend la tête au premier semestre

le 13/07/2017 L'AGEFI Hebdo

Introductions en Bourse - Citi prend la tête au premier semestre
(Bloomberg)

Rebond des volumes

-Après une chute vertigineuse de 54 % des volumes au premier semestre 2016, le marché des introductions en Bourse (IPO) a repris des couleurs au cours des six derniers mois dans le monde, avec plus de 87 milliards de dollars placés sur les marchés (+80 % par rapport au premier semestre 2016). C’est Citi qui vire en tête dans le classement des établissements teneurs de livres, l’établissement ayant placé quelque 5,8 milliards de dollars sur la période, selon les chiffres de Dealogic. La banque américaine n’a pourtant même pas participé à la plus grosse IPO de l’année : celle du réseau social Snap aux Etats-Unis pour près de 4 milliards de dollars. Citi est en revanche intervenue sur l’entrée en Bourse de la filiale américaine d’Altice, Altice USA, pour 2,15 milliards (sur laquelle CACIB était la seule banque française), ainsi que sur la levée de fonds du groupe immobilier Invitation Homes pour près de 1,8 milliard. JPMorgan perd la première place du classement et se retrouve 2e, suivie de Morgan Stanley. Si les banques américaines accaparent le podium, les établissements européens restent bien placés, Credit Suisse et Deutsche Bank occupant respectivement les 4e et 5e places, tandis que Barclays arrive 7e. Elles ont toutes participé au placement de Snap.

-Outre-Atlantique, où les volumes ont presque quadruplé sur un an, avec 26,2 milliards de dollars de capitaux levés, c’est Goldman Sachs qui domine, la banque ayant été teneur de livres sur les huit plus importantes IPO du semestre, dont Silver Run pour un milliard, Gardner Denver pour 950 millions, ou encore Antero Midstream GP pour 875 millions. Premier établissement européen, Deutsche Bank se classe 3e après avoir participé aux cinq plus importantes opérations du semestre.

Aucune banque française en Europe

-En Europe, qui a vu les volumes d’IPO progresser légèrement sur un an, à quelque 20 milliards de dollars, Citi s’arroge également la première place avec un volume de 1,64 milliard, notamment grâce à son rôle sur les IPO de Galenica Santé en Suisse pour 1,8 milliard d’euros, d’ALD à Paris pour 1,15 milliard ainsi que de Delivery Hero à Francfort pour 866 millions. Les banques helvètes UBS et Credit Suisse complètent le podium avec 1,417 milliard et 1,401 milliard respectivement. Aucune banque française ne figure dans le Top 10 européen sur la période.

-Société Générale CIB parvient néanmoins à garder la première place sur le marché français, dont les volumes ont plus que doublé sur un an, et qui consacre les établissements étrangers au premier semestre. La banque au logo rouge et noir cumule 234 millions de placements pour ses interventions sur l’IPO de sa filiale ALD, de Lysogène (23 millions), d’Inventiva (48 millions), et de Balyo Systems (40 millions). Autre banque française figurant parmi les dix principaux teneurs de livres, BNP se classe 9e.

A lire aussi