Des sorties tous azimuts

le 08/04/2010 L'AGEFI Hebdo

Introductions en Bourse, cessions industrielles, LBO (leveraged buy-out) secondaires... Les fonds de private equity profitent d’un redémarrage général des marchés pour relancer des cessions bloquées, contre leur gré, pendant un an au sein des portefeuilles. Astorg Partners vient par exemple de vendre le groupe Geoservices (services à l'exploration et à la production pétrolière offshore), valorisé 1,07 milliard de dollars, à l’industriel Schlumberger. « Le fruit d’une négociation de plusieurs années », reconnaissent Céline Méchain et Vincent Catherine, conseils chez Goldman Sachs du vendeur, qui a annoncé réaliser près de dix fois sa mise. Un peu plus tôt, le consortium emmené par Montagu avait cédé la société Sebia (diagnostic médical) au fonds Cinven sur la base d’une valorisation de 800 millions d’euros (et trois fois sa mise), et en février, Axa PE vendait Spotless à BC Partners pour 600 millions d’euros (plus de deux fois sa mise).

Depuis le début de l’hiver, de nombreuses autres cessions ont eu lieu sur le midmarket : auprès d’industriels, comme pour Kägi et Dinno Santé (cédés par Argos Soditic), ou Proclif et Simple (cédés par Duke Street) ; auprès de fonds comme les cliniques Vedici, cédées par Apax Partners à 3i et NI Partners, ou la société de conseil en prévoyance Xafinity, cédée par Duke Street à Advent International. Ce dernier étudie également d’éventuelles cessions pour 2010, concernant notamment les sociétés Sophis (logiciels de gestion) et Stokomani (déstockage de marques) en France.

Malgré quelques introductions en Bourse (IPO) mitigées (Dollar General, Medica, Kabel Deutschland) et plusieurs annulations qui ont suivi ces derniers mois l'IPO réussie d’Avago Technologies (en août par KKR et Silver Lake), les fonds n’ont souvent pas d’autre choix de sortie pour leurs plus grandes participations et devraient poursuivre leurs appels aux marchés actions cette année : pas découragés, BC Partners vient de finaliser (avec Bain Capital) l’introduction du chimiste Brenntag Holdings en Allemagne et d’annoncer (avec Cinven) celle d’Amadeus en Espagne, tandis que d'autres projets se profilent sur NXP aux Pays-Bas (avec KKR, Silver Lake et Bain Capital) ou sur Chr. Hansen au Danemark (avec PAI...).

A lire aussi