Paris affiche le plus fort volume de transactions

le 30/09/2010 L'AGEFI Hebdo

La récente étude de BNP Paribas Real Estate relative aux transactions (commercialisation) de bureaux en Europe sur le premier semestre de l’année donne le Quartier Central des Affaires (QCA) parisien en tête de classement. Sur les 25 villes européennes passées à la loupe, le volume des transactions atteint, au deuxième trimestre 2010, 2,3 millions de m², en hausse de 29 % par rapport au deuxième trimestre de l’an passé. Paris se distingue avec près de 900 milliers de m² commercialisés. Une hausse qui s’explique, selon le conseil immobilier, par le dynamisme de Paris intra-muros, malgré un secteur de La Défense plus poussif. « La vague de renégociations des loyers est derrière nous, observe Thierry Laroue Pont, vice-président de BNP Paribas Real Estate en France, ce qui est un atout pour la mobilité des utilisateurs même si, désormais, les délais de réflexion sont plus longs et s’étirent en moyenne sur 13,9 mois. » Le QCA de Londres affiche pour sa part un rebond de 95 % sur les six premiers mois de l’année, comparé à la même période de 2009, la forte baisse des loyers l’an dernier ayant relancé les mouvements des utilisateurs. Quant au marché allemand, la demande reste relativement atone. Le faible niveau de transactions début 2010 à Francfort a néanmoins été compensé par la prise à bail de 104.000 m² par la Banque centrale européenne.

A lire aussi