L'avis de ... Jérôme Teiletche, responsable des stratégies d'investissement systématiques chez Lombard Odier

« Notre nouvelle plate-forme évolue en permanence »

le 18/03/2010 L'AGEFI Hebdo

Vous avez lancé votre toute nouvelle plate-forme dédiée à la gestion quantitative en août 2009. A quels besoins répond-elle ?

Pour l’instant, elle est consacrée à la gestion systématique des portefeuilles actions, la plus intensive en ressources informatiques. Pour ce type de gestion, nous appliquons des modèles reposant sur des indicateurs très précis, comme certains éléments des résultats d’une entreprise ou la production de pétrole dans des zones bien définies. Notre plate-forme permet l’agrégation de données - que nous achetons auprès de fournisseurs externes ou que nous récupérons sur internet -, leur analyse, et l’interconnexion avec nos systèmes front-office comme les outils de trading.

Pourquoi une nouvelle plate-forme ?

L’ancienne plate-forme était développée autour d’un logiciel open-source, très précis concernant les moteurs d’analyses statistiques mais peu adapté à l’intégralité des facettes de notre gestion et difficile à moduler. Or, la gestion systématique ne relève pas de la martingale applicable ad vitam aeternam. Il faut être capable de s’adapter aux conditions changeantes du marché. Notre nouvelle plate-forme est modulable et flexible. Elle évolue en permanence. Nous sommes d’ailleurs en train de l’adapter à la gestion multi-assets.

Pourquoi l’avoir développée intégralement en interne ?

Quand vous achetez un logiciel externe, vous trouvez rarement exactement ce qu’il vous faut. En outre, le développement en interne nous a permis d’utiliser des technologies correspondant à nos environnements de production. De plus, ne pas recourir à des prestataires externes nous a permis de tenir des délais relativement courts, soit huit mois. La plate-forme a été développée en Java, avec une interconnexion entre un optimiseur de portefeuille d’un éditeur externe et un logiciel d’économétrie et de statistiques.

A lire aussi