Une industrie mobilisée

le 04/03/2010 L'AGEFI Hebdo

Jonathan M. Nelson, président de Providence Equity Partners

« Je ne sais pas ce que ‘trop grand’ veut dire (concernant les banques, NDLR) : il faudrait parler de ‘trop interconnecté’. Et lorsque l’on parle de limiter la taille des établissements, veut-on vraiment régler le risque systémique, ou bien répondre à la colère populaire, ou encore punir les managers dont la gestion a été défaillante ? »  (11 février 2010)

Jon Moulton, président de Better Capital

« La plupart des régulations proposées sont injustifiées (...). Ces projets visent à l’examen minutieux d’une industrie dont les régulateurs eux-mêmes concèdent qu’elle n’a constitué aucune menace systémique pour l’économie européenne » (11 février 2010)

Jean-Louis de Bernardy, président de l’Association française des investisseurs en capital

« Les propositions d’amendements sur la directive ‘gestion alternative’ sont irréfléchies (...). Elles introduiraient un désavantage concurrentiel fort par rapport aux autres catégories d’investisseurs (...). Confondre le capital-investissement et les ‘hedge funds’ dans le même texte n’a guère de sens » (25 février 2010)

A lire aussi