Entretien avec... Philippe Chaix, directeur de l’Epad (Etablissement public d’aménagement de La Défense)

« Développer la cité financière »

le 15/04/2010 L'AGEFI Hebdo

Comment faire de La Défense une cité financière ?

L’un des points forts de La Défense, c’est d’être un quartier d’affaires généraliste. Une diversité qui permet d’éviter une trop grande prise de risques et d’amortir les chocs en période de crise, comme le prouve le faible taux de vacance de La Défense qui n’est que de 5,3 %, alors même que nous sortons d’une mauvaise année. En revanche, l’idée est de conforter cette cité financière, de la développer. Nous allons à l’avenir faire davantage de choses pour que l’aspect financier soit conforté, afin que les acteurs nationaux et internationaux de La Défense trouvent un intérêt à y venir. Nous essayons d’avoir une démarche dynamique en nous intéressant à la stratégie de développement de ceux qui sont déjà présents et en prenant part à toutes les discussions de façon à garder un œil ouvert sur les candidats potentiels. Et tout cela parce que la finance est l’une des grandes industries du XXIe

 siècle.

Quel est le champ d’action de l’Epad ?

L’Epad possède dorénavant moins de 10 % du territoire de La Défense, rien à voir avec ce que c’était il y a quarante ans. Aujourd’hui, l’Epad continue d’accueillir le mieux possible les projets de rénovation et de construction prévus sur le territoire de La Défense. Le droit de l’urbanisme qui s’applique ensuite est celui de la commune sur laquelle on se trouve, Puteaux ou Courbevoie pour le territoire de La Défense. L’Epad ne reçoit d’argent ni de l’Etat ni des collectivités locales. Nous vendons des droits à construire pour une tour par exemple, ce qui nous permet ensuite de financer des projets comme la future mise au sol du boulevard circulaire. Enfin, tout en nous gardant bien d’avoir une vocation commerciale, notre rôle est aussi de faire la promotion du quartier de La Défense à l’international (salon Mipim - Marché international des professionnels de l'immobilier).

A lire aussi