DETTE SOUVERAINE Deutsche Bank et Barclays Capital loin devant

le 15/04/2010 L'AGEFI Hebdo

Barclays Capital aux Etats-Unis

Après une année 2009 exceptionnelle en besoins de dette publique, 2010 s’inscrit naturellement en retrait. Le classement trimestriel proposé par Thomson Reuters sur les banques chargées d’émettre la dette des Etats, agences nationales ou gouvernementales montre ainsi une baisse de moitié des montants émis au premier trimestre de cette année par rapport à l’an dernier : seulement 569 milliards de dollars (contre 1.131 en 2009 sur la période). Le nombre d’émissions (1.351) baisse lui de 28 %, peut-être un signe que les Etats, en émettant de plus petites dettes publiques, font des efforts pour ralentir leurs besoins.

Parmi les banques teneurs de livres, Deutsche Bank progresse alors que Barclays Capital et surtout JPMorgan sont en recul au niveau mondial. Barclays prend la tête du classement aux Etats-Unis, devant UBS et Deutsche Bank, qui gagnent de belles parts sur un marché diminué de 67 %, avec seulement 171 milliards de dollars d’émissions.

Deutsche Bank en Europe

Cette dernière progresse également sur le Vieux Continent, où les montants d’émissions ont beaucoup moins baissé, atteignant 327 milliards de dollars (-36 %) et déjà un tiers du programme prévu pour l’année, malgré les turbulences autour des dettes grecque, irlandaise ou portugaise. Deutsche Bank y devance HSBC, et JPMorgan. La Société Générale gagne quelques rangs, au contraire de BNP Paribas, troisième l’an dernier. Sur l’année 2009 complète, la banque parisienne était même première, devant Barclays et Société Générale, dans le classement des spécialistes en valeurs du Trésor français (SVT) publié par l’Agence France Trésor.

Le marché asiatique, de petite taille avec 31 milliards de dollars (-38 %), fait la part belle aux banques japonaises (Daiwa, Mitsubishi UFJ Financial, Nomura), loin devant l’habituel spécialiste qu’est Barclays Capital.

A lire aussi