DETTE JPMorgan devient le leader mondial en 2009

le 07/01/2010 L'AGEFI Hebdo

Premier aux Etats-Unis aussi

- Seule banque à avoir coordonné plus de 1.000 émissions obligataires en 2009 (1.076 pour un montant total de 432 milliards de dollars), JPMorgan passe de la troisième place mondiale en 2008 à la première en 2009 parmi les teneurs de livres (avec une part de marché de 8,8 %) sur les marchés de dettes (souveraines, financières et corporate). Près des deux tiers de ses opérations ont été réalisées sur le marché américain, sur lequel la banque devient aussi le nouveau leader, aux dépens de Bank of America Merrill Lynch. Sur le Vieux Continent, à la cinquième place, elle est la première non européenne.

- Si Barclays Capital perd sa place de numéro un mondial, elle conserve ce rang au niveau européen et reste aussi la première banque européenne sur le marché américain (3e à nouveau), où ses volumes sont d’ailleurs plus importants qu’en Europe (et sa part de marché plus élevée à 12,2 %, contre 8,1 %). Son rachat des activités américaines de Lehman Brothers y est sans doute pour beaucoup.

BNP Paribas, première française

- Grimpant d’une place au niveau mondial, de la 12e à la 11e, BNP Paribas peut se targuer d’augmenter sa part de marché, de 3,8 % à 4 %. Trois françaises, Société Générale, Calyon et Natixis, suivent, respectivement aux 13e, 14e et 20e rangs. BNP Paribas se place même sur le podium européen (3e) et en 13e position outre-Atlantique (seule française parmi les vingt premières). Elle ne figure cependant pas parmi les vingt premiers acteurs en Asie, où d’ailleurs aucune banque française n’apparaît.

Un bond de 31 % du marché mondial

- A 5.108 milliards de dollars, les volumes d’émissions obligataires bondissent de 31 % entre 2008 et 2009. Tous les marchés sont en progression : +44 % à 2.289 milliards en Europe, +11 % à 1.711 milliards aux Etats-Unis et +56 % à 758 milliards en Asie-Pacifique (dont Japon).

A lire aussi