Les bonbons du sursaut

le 04/03/2010 L'AGEFI Hebdo

Peter Mandelson ne faisant pas partie de la catégorie des imbéciles, il s’est donc senti très autorisé à changer d’avis sur un point essentiel de son credo : la neutralité qu’aurait, pour l’économie britannique, la nationalité des propriétaires du capital des entreprises du pays. En politique conséquent, un œil sur les sondages, l’autre sur la date des élections, Sir Peter envisage donc de changer le Companies Act de 2006 afin d’encourager la propriété à long terme des groupes locaux. Un mouvement qui ne pourra être considéré qu’avec une certaine ironie de ce côté-ci du Channel. Qui sait ? Peut-être la création d’un Fonds stratégique d’investissement pavoisé aux couleurs de l’Union Jack est-elle pour bientôt ? L’histoire ne le dit pas encore, mais elle retiendra que ce n’est pas du cas de Rolls Royce ou de British Energy qu’est venu le sursaut, mais de Cadbury, croqué par Kraft. Qui s’en étonne ne connaît pas le goût des vrais bonbons anglais !

A lire aussi