Banques en embuscade

le 10/12/2009 L'AGEFI Hebdo

La bataille qui se joue outre-Atlantique autour des dérivés de gré à gré serait largement souterraine. Les lobbies bancaires américains s’activent sur ce sujet qui représente l’une des sources de profit les plus importantes de Wall Street, et ils auraient dépensé plus de 350 millions de dollars cette année à cet égard, selon un article de Newsweek du 5 décembre. L’objectif est de limiter la portée du projet de loi visant à encadrer l’activité sur les dérivés en faisant passer les transactions sur des Bourses. Comme un marché plus transparent révèlerait leurs profits et les limiterait, les banques, Goldman Sachs en tête, utilisent les entreprises pour s’opposer à cette évolution : les contraintes d’un système où les utilisateurs finaux des dérivés devraient répondre à des appels de marge et constituer des dépôts sont mises en exergue, mais la baisse des commissions bancaires n’est pas prise en compte…

A lire aussi