Innovation financière

ArcelorMittal renégocie un financement à départ différé

le 13/05/2010 L'AGEFI Hebdo

Selon Bloomberg, ArcelorMittal renégocie plus de 3 milliards de dollars de dette via la mise en place d’une nouvelle ligne à trois ans destinée à refinancer une « forward-start facility » valable jusqu’en 2012, qui avait été obtenue début 2009. Ce type de financements consiste à négocier par anticipation l’extension de lignes de crédit arrivant à maturité à moyen terme afin de s’assurer un engagement irrévocable des banques sur un crédit à suivre. Toutefois, l’emprunteur doit acquitter dès le départ une commission d’engagement sur cette facilité future. Dans une situation financière plus confortable, le sidérurgiste noté BBB négocie donc un crédit revolving qui lui permettrait de diviser « au moins par deux » le niveau de la marge bancaire négociée au printemps 2009 et qui atteindrait environ 200 points de base. D’autres groupes seraient en train (comme Glencore, négoce de matières premières) ou auraient déjà (comme Linde, gaz industriels) renégocié de telles facilités obtenues l’an dernier, afin d’en abaisser le coût.

A lire aussi