L'avis de... Cyril Court, responsable Europe ECM chez HSBC

« Une alternative aux financements bancaires classiques »

le 10/12/2009 L'AGEFI Hebdo

« Globalement, le marché des obligations convertibles permet, plus que l’obligataire, d’attirer les investisseurs sur les valeurs moyennes. Il constitue pour elles une alternative aux financements bancaires classiques, moins faciles actuellement. Il s’agit d’opérations adaptées, en outre, à ce type d’émetteurs, dont l’exécution peut se faire rapidement, et où les clauses d’utilisation des fonds sont plus souples que dans les emprunts obligataires purs et simples. De surcroît, l’emprunteur n’a pas besoin d’une notation. Le marché reste, cela dit, d’accès plus facile pour des 'corporates' ayant émis des convertibles, comme Soitec, et qui sont bien connues des investisseurs convertibles. De même, le marché a accueilli dernièrement plusieurs opérations d’émetteurs actifs dans l’immobilier. »

A lire aussi