La roue tourne

le 04/09/2014 L'AGEFI Hebdo

Goldman Sachs enfin prise en défaut ? La fameuse « vampire squid » qui a réussi à éviter en grande partie d’être prise dans la nasse des titrisations, dans celle des litiges sur les « -bor »… et qui n’a jamais été tenue responsable pour ses conseils à la Grèce, pourrait avoir finalement fait une erreur. Le géant de Wall Street devrait essuyer des pertes sur un prêt de 835 millions de dollars qu’elle a accordé à Banco Espírito Santo (BES)... un mois avant la faillite de l’établissement portugais, selon  le Wall Street Journal. Ce prêt n’a apporté qu’une brève bouffée d’oxygène à BES qui a dû finalement être sauvée de la faillite début août par les autorités portugaises au prix d’un démantèlement et d’une recapitalisation de près de 5 milliards d’euros, en grande partie sur fonds publics. Quand à la banque d’investissement, elle n’a pas réussi à vendre l’ensemble de ses titres… Reste que les investisseurs, qui ont pris exemple sur Goldman pour acheter des actions et obligations BES, pensant flairer une bonne affaire, en sont également pour leurs frais...
 

A lire aussi