Euronext entre en négociations exclusives pour Borsa Italiana

le 18/09/2020

La bourse italienne à Milan.
(Bourse de Milan. Photo UE CE M. Bertorello)

Après Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Dublin et Oslo, Euronext est bien parti pour ajouter une nouvelle place financière à son réseau. La Bourse paneuropéenne a annoncé vendredi matin être entrée en négociations exclusives avec le London Stock Exchange (LSE) pour l'acquisition de Borsa Italiana, la Bourse de Milan. Comme prévu, Euronext est associé pour l'occasion à Cassa Depositi e Prestiti (CDP), la Caisse des dépôts italiennes, et à la banque Intesa Sanpaolo. Un soutien local qui a probablement contribué à devancer les offres concurrentes déposées par Deutsche Börse et SIX.

Le schéma prévoit que CDP et Intesa deviennent actionnaires via un augmentation de capital réservée. Euronext s'engage à maintenir une notation de crédit de qualité et une structure financière solide. L'opération potentielle serait financée par un mix de liquidités disponibles, de nouveaux emprunts et de nouveaux capitaux propres via l'augmentation de capital réservée à la CDP et à Intesa. Les actionnaires d'Euronext pourront également souscrire à cette augmentation de capital.

Le montant de l'opération n'est pas précisé.

«Ce projet transformant permettrait au groupe nouvellement formé de concrétiser l'ambition de poursuivre la construction de l'épine dorsale de l'Union des marchés de capitaux en Europe, tout en soutenant les économies locales», explique Euronext dans un communiqué. Borsa Italiana deviendrait le premier contributeur aux revenus du groupe Euronext élargi, précise la Bourse européenne.

Euronext prend l'accent italien

L'Italie serait représentée dans toutes les instances de gouvernance d'Euronext, le conseil de surveillance, le conseil d'administration et le collège des régulateurs qui supervisent les activités du groupe.

Les entreprises et les fonctions centrales du nouveau groupe seraient basées à Milan et à Rome. MTS, la plateforme obligataire de Borsa Italiana, deviendrait le centre d'excellence européen du groupe pour les opérations fixed income. La Cassa di Compensazione e Garanzia serait la chambre de compensation au sein de l'entité combinée. En outre, Monte Titoli, le dépositaire central de titres italien (DCT), deviendrait le plus grand DCT au sein du groupe Euronext, et contribuerait ainsi de manière essentielle à l'ambition d'Euronext en matière de DCT.

La direction financière du groupe serait située à Milan.

Sur le même sujet

A lire aussi