FINANCEMENTS DE PROJETS State Bank of India toujours leader

le 13/11/2014 L'AGEFI Hebdo

Un marché encore en perte de vitesse

Les financements de projets privés et publics ont continué à diminuer sur les dix premiers mois de l’année, à 283 milliards de dollars (-20 %) pour 715 opérations, selon ce classement des banques « arrangeurs » réalisé par Dealogic. La chute d’activité est plus forte encore pour les prêts liés aux infrastructures publiques (-33 % à 68 milliards) et aux projets industriels (-48 % à 29 milliards).

Sur la période étudiée, State Bank of India domine toujours ce marché mondial, devant les japonaises Mitsubishi UFJ et Sumitomo Mitsui. Le marché asiatique reste le plus important : avec 97 milliards de dollars pour 283 projets et une baisse contenue (-7 %), notamment du fait du redémarrage des infrastructures (+7 % à 34 milliards). On y retrouve State Bank of India devant Australian & New-Zealand Bank. Toujours tiré par l’énergie et le gaz de schiste, ce marché s’est stabilisé autour de 45 milliards de dollars aux Etats-Unis, où les leaders sont Mitsubishi UFJ et ING devant Crédit Agricole CIB et SG CIB.

Crédit Agricole CIB en Europe

Le marché européen souffre finalement plus que prévu : -25 % autour de 42 milliards d’euros (pour 140 projets), avec -44 % dans les infrastructures publiques (14 milliards) et +29 dans l’énergie (13 milliards). Les banques françaises restent très bien classées avec Crédit Agricole CIB, BNP Paribas devant Sumitomo Mitsui. Et ce malgré un nouveau recul du marché tricolore. Les plus grands financements ont porté sur 2i Rete Gas (3,3 milliards), Lundin Petroleum (3), Agility Trains East (2,5), etc.

Enfin, on note que la part des financements obligataires se stabilise autour de 15 % de la nouvelle dette sur le Vieux Continent (23 % aux Etats-Unis), sous le double effet de la baisse de deals et du retour d’appétit des banques.

Classement des établissements arrangeurs de financements de projets*

A lire aussi