Soigner son capital humain est bon pour le « business »

le 30/05/2019 L'AGEFI Hebdo

« Agir en faveur du capital humain permet aux entreprises de gagner jusqu’à dix points supplémentaires de performance économique », considère Malakoff Médéric Humanis. Avec l’agence d’analyse et de conseil extrafinanciers EthiFinance, l’organisme de protection sociale a en effet créé un « indice du capital humain en entreprise » ayant permis de mesurer, sur un échantillon de 229 PME et ETI couvrant 56 % du CAC Small, la corrélation entre le degré de prise en compte du capital humain et leur niveau de performance économique. Cinq grandes dimensions ont été définies et validées par une étude conduite auprès de 3.000 salariés et 500 dirigeants français du secteur privé : création et partage de la valeur, santé et qualité de vie au travail, gouvernance et management, éthique et démarche RSE, gestion des compétences. Les entreprises de l’échantillon présentant un indice plus élevé afficheraient aussi, toutes choses égales par ailleurs, une meilleure progression de chiffres d’affaires, une marge opérationnelle courante plus élevée et une structure financière plus saine.

A lire aussi