Témoignage, Maxime Desplats, counsel spécialisé en arbitrage international chez DLA Piper Paris

« J’utilise un logiciel intelligent pour les clauses dans les contrats »

le 12/04/2018 L'AGEFI Hebdo

« Dans le cadre de ma pratique au sein du département contentieux, nous nous sommes aperçus que nous avions besoin d’évoluer d’un point de vue technologique pour être à la pointe. Nous avons donc formé en interne un "technology working group" avec des avocats des différents bureaux de DLA Piper, dont l’objectif est d’analyser comment nous pouvons améliorer notre quotidien grâce aux nouvelles technologies. Je m’intéresse beaucoup à la digitalisation et lorsque j’ai vu qu’une session de sensibilisation à l’outil Kira [logiciel intelligent qui peut très rapidement scanner des contrats et identifier les points pouvant poser problème, NLDR] allait être proposée au sein du cabinet, je n’ai pas hésité à y aller. Cela a consisté en une présentation de l’outil sur un écran avec deux intervenants à qui l’on pouvait poser toutes nos questions. Même si Kira n’est pas destiné en premier lieu aux avocats en contentieux, j’ai pu me rendre compte que cet outil pouvait malgré tout être utile à notre pratique, notamment pour certains contentieux comprenant un gros volume de contrats à traiter, en ce qu’il permet de reconnaître et d’isoler rapidement des types de clauses. Par ailleurs, comme le logiciel est fondé sur une technologie de reconnaissance visuelle, il permet non seulement d’isoler la clause mais aussi de la sélectionner en faisant un copier-coller. En termes d’efficacité et de gain de temps, les avantages de Kira sont considérables. En revanche, l’outil n’est pas encore configuré en langue française, mais nous pouvons tout de même d’ores et déjà l’utiliser. »

Sur le même sujet

A lire aussi