Témoignage, Guillaume André, 33 ans, architecte d’entreprise à la Banque de France

« J’assure le lien entre les compétences métiers, techniques et juridiques »

le 26/10/2017 L'AGEFI Hebdo

Guillaume André, 33 ans, architecte d’entreprise à la Banque de France« A ma sortie de l’Insa Lyon, j’ai travaillé pendant sept ans dans le conseil IT, notamment chez Accenture. En 2015, j’ai été recruté par la Banque de France (BDF) après avoir été recommandé par un ancien collègue d’Accenture. Je souhaitais m’engager de manière plus pérenne dans un projet d’entreprise. J’ai été séduit par le projet de la BDF qui s’est engagée de façon très volontaire dans un processus de transformation digitale. Elle est aussi positionnée au cœur de l’écosystème financier, ce qui nous amène à travailler sur des projets à dimension nationale ou internationale. J’ai découvert la Blockchain à mon arrivée. Je me suis formé en faisant (« learning by doing »), et plus particulièrement en participant au projet pilote de référentiel des identifiants créanciers Sepa. En tant qu’architecte, mon rôle ressemble à celui d’un chef d’orchestre. J’anime les ateliers de design et assure le lien entre les compétences métiers, techniques et juridiques, qui sont en général intimement imbriquées dans les projets Blockchain. Je dois aussi veiller à la bonne appropriation de la technologie, qui implique de repenser la gouvernance et le positionnement des organisations en place. Pour qu’un projet Blockchain aboutisse, il faut en effet que les parties prenantes soient intéressées à converger vers de nouvelles règles et processus. C’est d’ailleurs ce qui est assez excitant avec cette technologie qui constitue un socle d’innovation dans le domaine des services financiers. »

Sur le même sujet

A lire aussi