« Les dossiers qui me sont confiés sont au centre de l’actualité »

le 08/09/2016 L'AGEFI Hebdo

 « Titulaire d’un double diplôme de l’Ecole d’économie de Toulouse, j’ai été recruté à la Banque de France en avril 2016 après avoir passé, en mars 2015, le concours d’adjoint de direction scientifique. Auparavant, j’avais exercé dans un laboratoire de recherche en économie, dans une start-up spécialisée dans le 'big data', dans le bureau d’études d’un ministère ainsi qu’au sein d’un 'Big Four'. Suite à cela, j’ai désiré travailler dans une institution où je serais au cœur du « réacteur » du système financier. C’est lors d’une journée « portes ouvertes » de la Banque que j’ai découvert la variété de ses compétences et de ses missions. Quelques semaines plus tard, je décidais de m’inscrire à son concours. Les dossiers qui me sont confiés sont au centre de l’actualité. J’ai conscience que le travail que je fais est véritablement pris en compte dans les décisions. L’exigence d’anticipation des événements et de leur impact sur la stabilité financière dont la Banque doit être garante est réellement stimulante. Je travaille également sur des thématiques de recherche en bénéficiant de l’ouverture de la Banque sur le milieu académique. Bref, je me laisserais presque prendre à œuvrer 24 heures durant mais l’institution veille à l’équilibre entre vies professionnelle et privée ! Et cet équilibre est précieux au regard de la prise de recul nécessaire. L’environnement dans lequel j’exerce correspond tout à fait à mes attentes professionnelles, intellectuelles, d’autant plus que j’ai une réelle appétence pour la 'chose publique', le travail pour le bien commun. »

A lire aussi