Le va-et-vient des professionnels des marchés

le 21/01/2010 L'AGEFI Hebdo

Pour échapper à la réglementation sur les bonus dans les banques, certains spécialistes des marchés financiers cherchent à partir pour rejoindre des sociétés de courtage. « Les CV circulent déjà entre les banquiers de grands groupes vers des activités de courtage qui présentent un meilleur rapport risque/rémunération, avec l’opportunité d’aller en Suisse, voire au Moyen-Orient, pour bénéficier d’une réduction fiscale et d’un logement moins cher », confie un trader. « Il faut bien avoir à l’esprit que les salles de marché et leurs traders sont facilement ‘délocalisables’, fait remarquer Marc Lamy, du cabinet de chasse de têtes Boyden. Les rumeurs d’arrivée de plusieurs équipes entières à Genève ou à Zurich en sont d’ailleurs l’illustration actuelle. » Mais on voit aussi le phénomène contraire, avec des banquiers qui retournent dans la banque après s’être laissés tenter par des courtiers.

A lire aussi