L’avis de… Lise Azria-Ozenne, manager audit & conseil au cabinet de conseil en recrutement Mac Allister

« Des rémunérations plus stables et plus lisibles que dans les banques »

le 07/01/2010 L'AGEFI Hebdo

Quelles sont les rémunérations en audit-conseil ?

Elles sont fixées selon une grille assez rigide. Les jeunes diplômés gagnent 35.000 à 40.000 euros par an. Le haut de la fourchette est réservé à ceux qui sortent des grandes écoles (HEC, Essec…) et le bas aux universitaires. Ce n’est qu’à partir du grade de manager, c’est-à-dire après six ans d’expérience, que le différentiel dû à la formation s’atténue. A la base des 35.000 à 40.000 euros, environ 5.000 euros supplémentaires viennent se cumuler chaque année pour chaque grade franchi. Aux managers, une part variable de 5.000 à 15.000 euros est attribuée annuellement. Son montant varie en fonction du travail du professionnel, mais aussi de l’activité du service et de celle du cabinet. Ainsi, la tendance était à la baisse en 2009.

Et dans l’activité de conseil en « corporate finance » ?

La même grille s’applique. Ainsi, en cabinet, les rémunérations n’atteignent pas, en période d’euphorie, les pics auxquels accèdent les spécialistes des fusions-acquisitions et des transactions en banque. Toutefois, elles présentent l’avantage d’être plus stables et plus lisibles. C’est l’une des raisons qui incitent, depuis deux ans, certains profils bancaires à intégrer des cabinets.

A lire aussi