L’avis de… Philippe Gaudin, président d’Helagis, cabinet de conseil en accompagnement des entreprises dans leurs relations bancaires

« Les recrutements vont se poursuivre en 2010 en raison des départs à la retraite »

le 10/12/2009 L'AGEFI Hebdo

Les banques continuent-elles à recruter des chargés d’affaires entreprises ?

Oui, de façon classique. En 2010, les recrutements vont poursuivre sur la lancée des années précédentes en raison de la pyramide des âges qui va générer des départs dans les années à venir. Ensuite, les banques ont une vision à long terme pour permettre de renouveler les équipes de jeunes diplômés.

Recrutent-elles plutôt des juniors ?

On peut discerner deux scénarios de recrutement. Les grands réseaux bancaires comme Société Générale, BNP Paribas ou LCL recrutent plutôt de jeunes chargés d’affaires qu’elles forment ensuite en interne. En revanche, d’autres banques comme les mutualistes ou HSBC misent davantage sur des professionnels ayant une expérience de trois ou cinq ans car elles n’ont pas les mêmes outils de formation.

Comment évolue l’expertise de ces professionnels ?

Mon ressenti est qu’il existe un paradoxe entre la surqualification des formations et le niveau d’expertise demandé, car les profils de commerciaux sont privilégiés. Et les jeunes ne restent plus quinze ans à leur poste de chargé PME, mais trois à cinq ans.

A lire aussi