L’avis de... Florian Mantione, fondateur du cabinet de recrutement Florian Mantione

« Internet favorise les tromperies »

le 07/10/2010 L'AGEFI Hebdo

Vous avez réalisé plusieurs études sur les CV que vous qualifiez de « trompeurs ». Que constatez-vous aujourd’hui ?

La crise a exacerbé les tensions par rapport aux diplômes, à l'âge, à la discrimination, et les candidats se sentent de plus en plus en compétition les uns avec les autres. Il faut être le meilleur. Ils deviennent aussi plus aguerris pour réaliser leur CV, notamment parce que le web a banalisé l’acte de recrutement et qu'ils ont à leur disposition une grande masse d'informations sur la présentation des CV, les entretiens d'embauche, les négociations sur le salaire...

Justement, quel est l’impact d’internet ?

Il favorise les tromperies. Devant un écran d’ordinateur, les candidats se sentent moins coupables. Lorsqu’ils doivent saisir des informations sur leur formation et leur expérience professionnelle, ils ont tendance à dire qu’ils se « trompent » en tapant sur leur clavier. On note aussi que certains recruteurs utilisent les réseaux sociaux comme outil complémentaire d’information, et parfois l’image internet trahit les postulants !

A lire aussi