L’avis de… Maurice Thévenet*, professeur au Conservatoire national des arts et métiers et à l’Essec Business School

Il faut manifester très rapidement sa compétence technique

le 19/11/2009 L'AGEFI Hebdo

A quoi un manager nommé dans un contexte de crise doit-il s’attendre ?

En temps de crise, la reconnaissance de la valeur et de la crédibilité d’un manager qui arrive n’est pas la même de la part de sa nouvelle équipe. Cette dernière aura aussi tendance à sur-interpréter tous les événements liés à l’activité de l’entreprise et au management, et le responsable doit bien en avoir conscience. Il ne faut pas faire de grande déclaration, et même si cela semble paradoxal, il ne faut pas chercher à rassurer à tout prix car cela peut provoquer l’effet inverse : susciter des inquiétudes.

Quels conseils donner à qui encadre pour la première fois ?

Ce qu’il doit impérativement faire, c’est avoir de la présence, écouter les salariés, aller sur le terrain et manifester très rapidement sa compétence technique. Et ce, tout en ayant de la modestie dans la façon dont il dirige. Ensuite, il est aussi nécessaire de développer l’implication de ses collaborateurs. Pour cela, ils doivent comprendre tout ce qui se passe dans leur équipe, dans l’entreprise et au niveau de sa stratégie. Lorsqu’on ne se comprend pas, on collabore mal. Tout cela se joue beaucoup dans l’expérience relationnelle, et le chef doit produire un effet d’exemplarité.

*Auteur de « Manager en temps de crise » (Editions d’Organisation, mars 2009)

A lire aussi