EDF : l’OPA de l’Etat est prorogée

le 07/12/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L’Autorité des marchés financiers a annoncé que l’offre sur l’électricien était prolongée dans l’attente d’une décision de la cour d’appel de Paris. Le nouveau calendrier n’a pas encore été communiqué.

EDF, centrale nucléaire de Civaux, atome, électricité, réacteurs
L’Etat a lancé une OPA sur EDF à 12 euros par action.
(Crédit European Union)

L’offre publique d’achat simplifiée (OPAs) de l’Etat sur EDF pourrait se poursuivre au-delà de Noël.

Ouverte le 24 novembre dernier, elle devait initialement être clôturée le 22 décembre mais l’Autorité des marchés financiers (AMF) a indiqué dans un communiqué du 7 décembre que l’OPAs était prorogée «dans l’attente de la décision de la cour d’appel de Paris sur la demande de sursis».

Début décembre, des actionnaires minoritaires, dont le FCPE Actions EDF et Energie en actions, ainsi que Colette Neuville via l’Association pour la défense des actionnaires minoritaires (Adam) ont déposé un recours devant la cour d’appel de Paris en vue d’annuler la décision de conformité de l’AMF accompagné d’une demande de sursis à exécution de celle-ci.

86,2% du capital

Le nouveau calendrier de l’offre n’a toutefois pas été communiqué. «Une nouvelle information sera publiée» en ce sens, a indiqué l’AMF.

Dans une déclaration à l’Autorité, également publiée le 7 décembre, l’Etat indique avoir acquis 9,457 millions d’actions EDF le 6 décembre, portant sa participation globale (y compris les parts détenues par Bpifrance) à 3,350 milliards de titres, soit environ 86,2% du capital. Pour pouvoir procéder à un retrait de la cote de l’électricien, l’Etat doit détenir plus de 90% des actions.

Sur le même sujet

A lire aussi