Valneva annonce des données positives sur son candidat vaccin contre le chikungunya

le 05/12/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La biotech pourrait achever la soumission d'une demande d'autorisation aux Etats-Unis d'ici fin 2022.

Vaccination contre le Covid-19.
L’action Valneva perd 70% depuis le début de l’année.
(Crédit European Union)

La société de biotechnologie Valneva a annoncé lundi des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, le VLA1553.

Cet essai sur la persistance des anticorps a porté sur 363 participants adultes en bonne santé qui ont été suivis entre les sixième et douzième mois après vaccination. Selon Valneva, «99 % des participants ont conservé des titres d'anticorps neutralisants supérieurs au seuil de séro-réponse de 150 douze mois après une seule vaccination». «Aucun problème de sécurité n'a été identifié pendant la durée de l'étude de suivi, confirmant le profil d'innocuité observé dans les études précédentes», a précisé la biotech dans un communiqué.

Rebond boursier

Dans ce contexte, Valneva estime «être en bonne voie» pour achever la soumission progressive de la demande d'autorisation de mise sur le marché de son vaccin auprès de la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité sanitaire américaine, d'ici la fin de cette année.

Le marché mondial des vaccins contre le chikungunya, une maladie virale transmise par les moustiques Aedes, est estimé à plus de 500 millions de dollars par an d'ici à 2032.

En réaction à cette annonce, l'action de la biotech grimpait de plus de 6% lundi peu après 9h, confirmant son rebond initié le 1er décembre après la publication de données encourageantes concernant son candidat-vaccin contre la maladie de Lyme développé avec Pfizer.

Sur le même sujet

A lire aussi