Les industries électro-intensives s’alarment d’un nouveau surcoût

le 02/12/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le plafonnement des volumes d'électricité d'origine nucléaire à bas prix d'EDF dont peuvent bénéficier les industriels français va gonfler leur facture de quelque 3,5 milliards d'euros, selon les calculs de l'Uniden (Union des industries utilisatrices d'énergie). Jeudi soir, la commission de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi