Daniel Kretinsky dément tout achat d’actions Atos

le 03/10/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

le groupe numérique français Atos
(Photo Atos.)

L'homme d'affaires et milliardaire tchèque Daniel Kretinsky a démenti, lundi après-midi, toute éventuelle entrée au capital d'Atos. Lundi matin, La lettre de l’expansion écrivait que «Daniel Kretinsky aurait constitué une ligne significative d’actions Atos en profitant des cours très bas atteint ces derniers jours», ceci «afin de se rendre incontournable sur ce dossier lorsque d’autres offres apparaîtront»

Cette information du média spécialisé aurait contribué à faire grimper le cours de Bourse d'Atos, jusqu'à 8,70% (8,88 euros l'action) lundi après-midi. En clôture, le titre a lâché une partie du terrain conquis tout en conservant une note positive, soit une progression de 4,9%, à 8,56 euros.

«Ni le groupe EPH ni aucune autre société liée à Daniel Kretinsky n’ont acheté la moindre action du groupe Atos. Cette allégation est donc tout simplement fausse», précise Daniel Kretinsky dans une déclaration transmise à L'Agefi

Daniel Kretinsky, très actif dans les médias, est propriétaire du groupe de presse CMI France (Marianne, Elle). Déjà présent au capital du Monde et de TF1, il est en lice avec le dépôt d'une offre auprès de RTL Group-Bertelsmann pour le rachat de la participation de l'Allemand dans M6, il vient par ailleurs de renflouer le quotidien Libération pour 14 millions d'euros.

Le groupe Atos avait déjà fait savoir, jeudi dernier, qu'il avait reçu en début de semaine une lettre d'intention «non sollicitée» émanant de Onepoint, associé au fonds d'investissement anglo-saxon ICG, portant sur une acquisition potentielle du périmètre «Evidian» pour une valeur d'entreprise de 4,2 milliards d'euros. Le groupe de services numériques avait indiqué « ne pas donner suite» à cette offre. 

Sur le même sujet

A lire aussi