L’antitrust britannique montre ses muscles

le 21/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La CMA multiplie les ouvertures d’enquêtes dans les rachats susceptibles d’affecter la concurrence outre-Manche. Des entreprises françaises sont concernées.

Le gendarme britannique de la concurrence, la Competition and Markets Authority (CMA) est née en 2013 du rapprochement de l’Office of Fair Trading et de la Competition Commission.
Le gendarme britannique de la concurrence, la Competition and Markets Authority (CMA) est née en 2013 du rapprochement de l’Office of Fair Trading et de la Competition Commission.
(AdobeStock.)
Veolia, Bouygues, Saint-Gobain ou encore ALD : le point commun entre ces grandes entreprises françaises cotées ? Toutes sont confrontées depuis quelques mois au zèle du gendarme britannique de la concurrence, la Competition and Markets Authority (CMA) qui multiplie les ouvertures d’enquêtes dans...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi