L'UE proposera aux Etats de taxer les surprofits des entreprises pétrolières

le 12/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La «contribution de solidarité» évoquée la semaine dernière pourrait prendre la forme d'une taxe sur les «bénéfices excédentaires inattendus» réalisés par les compagnies pétrolières et gazières.

Pompes à essence
Les bénéfices des producteurs d’hydrocarbures sont dans le viseur de la Commission.
(LADE-Michoko / Pixabay)

La Commission européenne devrait proposer cette semaine aux Etats membres de l'Union européenne (UE) la mise en place d'une «contribution de solidarité» sur les bénéfices des producteurs européens de pétrole, de gaz et de charbon, rapporte l'agence Reuters.

Cette contribution exceptionnelle viserait les «bénéfices excédentaires inattendus» réalisés par ces entreprises en 2022 du fait de la flambée des cours du gaz, et pourrait être soumise à une adoption à la majorité renforcée des Etats membres, ajoute l'agence, qui cite un document de travail.

Contactée par l'agence Agefi-Dow Jones, une porte-parole de la Commission européenne n'était pas en mesure d'apporter un commentaire dans l'immédiat.

Les ministres de l'Energie de l'UE ont demandé vendredi à la Commission européenne de leur soumettre d'ici à la mi-septembre des propositions afin d'amortir le choc d'un arrêt des livraisons de gaz russe et d'éviter une envolée de la facture des ménages et des entreprises.

Les détails de la proposition seront examinés de près alors que les compagnies pétrolières réalisent une large part de leurs profits grâce à l’exploitation d’hydrocarbures situés essentiellement en dehors de l’Union européenne.

A la Bourse de Paris, l'action TotalEnergies a clôturé en hausse de 1,5% ce lundi.

Sur le même sujet

A lire aussi