Les provisions de retraites du CAC 40 reculent

le 25/07/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le recul s'explique par la baisse des engagements de retraite (hors Alstom et Stellantis) et l’augmentation des actifs de couverture.

Tandis que la rémunération des dirigeants du CAC 40 progresse de nouveau, à la faveur de la hausse des variables, après les baisses consenties pendant la crise Covid, le montant cumulé des dettes de retraite de l’indice augmente de 10,3% en un an et atteint 228 milliards d’euros fin 2021, selon...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi