Les livraisons d’Airbus peuvent décevoir, pas sa capacité à générer du cash

le 12/07/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré une conjoncture difficile, l’avionneur se trouve aujourd’hui dans une position de force par rapport à son rival Boeing.

Un A320 d’Airbus qui décolle (photo 19 mai 2015)
Les livraisons d’A320 neo se sont accélérées en juin.
(Airbus SAS 2015 Alexandre Doumenjou)
Au second semestre, Airbus s’efforcera une fois de plus de rattraper le temps perdu. Comme ce fut le cas à plusieurs reprises par le passé, le groupe aéronautique accusait du retard en matière de livraisons à la fin juin. L’industriel devra donc accélérer la cadence pour tenir ses objectifs...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi