Glencore règle une amende de plus d’un milliard de dollars pour corruption

le 25/05/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Glencore règle une amende de plus d’un milliard de dollars pour corruption
(Photo DR)

Le groupe suisse de négoce de matières premières Glencore a indiqué mercredi avoir conclu un accord avec le département de la justice américaine (DOJ) et l’organisme chargé de réguler les marchés de dérivés et de matières premières aux Etats-Unis, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). Accusée de corruption en Afrique et en Amérique du Sud, ainsi que de manipulation de marché, la société devra régler une amende de 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros).

Sur cette somme, 700 millions seront perçus par le DOJ et 485 millions par la CFTC. Glencore précise que sur ce montant, 165 millions de dollars seront crédités sur «d'autres questions parallèles», y compris au Royaume-Uni, de sorte que le montant net à payer aux autorités américaines devrait être de 1,02 milliard de dollars. Glencore a en outre accepté de payer 39 millions dollars en vertu d'une résolution signée avec le bureau du procureur fédéral brésilien dans le cadre de son enquête sur la corruption du groupe.

Le volet britannique toujours en cours

Dans le même temps la société a également indiqué qu'elle plaiderait coupable aux accusations portées par l'organisme britannique de répression des fraudes, le Serious Fraud Office (SFO) dans le cadre de son enquête pour corruption. L'amende à payer sera déterminée à l'issue d'une audience de détermination de la peine actuellement prévue le 21 juin 2022.

Sur le même sujet

A lire aussi