Maisons du Monde confirme ses objectifs malgré un début d'année au ralenti

le 04/05/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les ventes sur Internet du spécialiste de l'ameublement ont reculé au premier trimestre.

Le distributeur de meubles et d'articles de décoration Maisons du Monde a confirmé mercredi ses objectifs financiers pour 2022, malgré un recul de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Sur les trois premiers mois de cette année, les ventes du groupe ont reflué de 1,3%, à 313 millions d'euros, mais sont toutefois ressorties supérieures au chiffre d'affaires de 305 millions d'euros attendu par Société Générale.

Au premier trimestre, les revenus ont progressé de 5,9% dans le réseau de magasins du groupe, à 208,9 millions d'euros, mais ont reculé de 13,2% sur Internet, à 104,1 millions d'euros, en raison d'une base de comparaison défavorable. Les ventes en ligne ont représenté 33,3% du chiffre d'affaires au premier trimestre de cette année, en baisse de 4,5 points de pourcentage sur un an.

«Notre performance du premier trimestre est tout à fait conforme à nos prévisions malgré le contexte macroéconomique et géopolitique international et les perturbations persistantes de la chaîne d'approvisionnement», a indiqué Julie Walbaum, la directrice générale de Maisons du Monde, citée dans un communiqué.

Baisse des ventes

«Dans un environnement qui reste complexe et volatil, le groupe observe un début de semestre au ralenti et considère que la dynamique du deuxième trimestre sera freinée par le contexte inflationniste global et son effet sur la demande», en parallèle de ralentissements liés à la résurgence du Covid-19 en Asie, «qui pourraient impacter les programmes de réapprovisionnement», a ajouté le distributeur spécialisé. Par conséquent, Maisons du Monde s'attend à voir son chiffre d'affaires diminuer au premier semestre.

Les dirigeants ont néanmoins confirmé les objectifs financiers pour l'ensemble de l'exercice en cours présentés en mars dernier, à l'occasion de la publication des résultats de l'exercice 2021. Pour 2022, Maisons du Monde anticipe toujours une marge d'Ebit «autour de 9%», ainsi qu'un flux de trésorerie disponible compris entre 65 et 75 millions d'euros. L'Ebit correspond à l'Ebitda (excédent brut d'exploitation) après prise en compte des dotations aux amortissements, provisions, et dépréciations.

Maisons du Monde s'attend à ce que ses ventes progressent cette année, mais le groupe ne précisera l'ampleur de cette augmentation que lorsqu'il disposera d'une meilleure visibilité.

A la Bourse de Paris, l'action était proche de l'équilibre ce mercredi peu après l'ouverture.

Sur le même sujet

A lire aussi