Stellantis rachète à Mercedes et BMW leur entreprise d’autopartage Share Now

le 03/05/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'acquisition permettra au groupe issu de la fusion entre Peugeot et Fiat de renforcer sa filiale Free2move dédiée aux nouvelles mobilités.

Stellantis, constructeur automobile regroupant PSA Fiat
Free2move vise 2,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2030.
(Photo Stellantis.)

Le constructeur automobile Stellantis a annoncé mardi que Free2move, sa division spécialisée dans les nouvelles mobilités, avait signé un accord pour racheter la société d'autopartage allemande Share Now.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. Share Now est une coentreprise entre Mercedes-Benz Mobility Group et BMW Group, née en 2019 de la fusion de leurs services d'autopartage respectifs, Car2go et DriveNow.

Cette opération permettra d'ajouter 14 villes européennes à celles déjà couvertes par le groupe. Ces villes se situent en majorité en Allemagne, notamment à Francfort, Berlin et Hambourg, mais aussi en Italie, à Milan et Turin, ou encore à Copenhague et Amsterdam. Free2Move de son côté opère pour l'heure en Europe dans deux villes : Paris et Madrid.

3,4 millions de clients

L'acquisition de Share Now augmentera également de 10.000 véhicules la flotte de Free2move, qui comporte 2.500 véhicules. Cette opération ajoutera également plus de 3,4 millions de clients à la base de 2 millions d'utilisateurs de Free2move.

«Share Now est une accélération clef de notre modèle», a déclaré Brigitte Courtehoux, la directrice générale de Free2move, lors d'une conférence de presse virtuelle.

Cette acquisition doit aussi aider Free2move à atteindre ses objectifs en matière de revenus, de 700 millions d'euros d'ici à 2025 puis de 2,8 milliards d'euros en 2030. Free2move vise aussi 15 millions d'utilisateurs actifs dans le monde à l'horizon 2030. Ces objectifs sont inclus dans le plan stratégique «Dare Forward» présenté par Stellantis en mars dernier.

L'an passé, Free2move a réalisé un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros. Cette division a atteint le seuil de rentabilité depuis mi-2020, a indiqué Brigitte Courtehoux.

La dirigeante n'a pas indiqué le montant, en termes de revenus, que l'acquisition de Share Now permettrait d'ajouter à Free2Move. «Nous allons réellement accélérer», a-t-elle toutefois assuré.

Dans un communiqué distinct, Mercedes-Benz et BMW ont indiqué que cette cession leur permettrait de se recentrer sur deux domaines : la multi-mobilité numérique, via leur application «Free Now», et les services liés à la recharge de véhicules électriques, à travers leur marque «Charge Now».

Sur le même sujet

A lire aussi