KKR va croquer Albioma, qui s’envole de 15% en Bourse

le 28/04/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le spécialiste des énergies renouvelables fait l'objet d'une OPA de KKR à 50 euros par action.

panneaux photovoltaïques
Albioma est spécialisée dans la production d’énergie à partir de biomasse et de panneaux photovoltaïques.
(© European Union EC Laurent Chamussy)

Le producteur d'énergies renouvelables Albioma a annoncé jeudi avoir conclu un accord avec la société de capital-investissement KKR & Co en vue de son rachat.

Le prix de l'offre publique d'achat (OPA) amicale de KKR s'établit à 50 euros par action, montant auquel s'ajoute un dividende de 84 centimes par action qui sera payé en numéraire.

L'offre du fonds représente au total une prime de 51,6% par rapport au cours de l'action du 7 mars, le dernier à ne pas avoir été affecté par des spéculations de marché sur l'intérêt de KKR pour Albioma.

Le 28 avril en fin de matinée, l'action gagnait 15,6%, à 50,55 euros.

La banque publique Bpifrance, qui possède 5% du capital d'Albioma, investira aux côtés de KKR qui a par ailleurs assuré soutenir pleinement la stratégie du groupe.

«L'offre de KKR atteste de la pertinence de la vision d'Albioma, de la qualité d'exécution de la stratégie et de la force de notre positionnement, notamment en Outre-mer français», a indiqué Frédéric Moyne, le PDG d'Albioma, cité dans un communiqué.

Vers un retrait de la cote

La société a indiqué que son conseil d'administration avait accueilli «favorablement et à l'unanimité» cette opération et avait mis en place un comité ad hoc «qui formulera ses recommandations concernant l'offre publique d'achat proposée après un examen approfondi de ses termes et conditions».

KKR prévoit de déposer la note d'information relative à l'OPA auprès de l'Autorité des marchés financiers d'ici à la mi-mai. La société d'investissement compte retirer Albioma de la cote parisienne sous réserve d'atteindre le seuil de 90% du capital et des droits de vote à la suite de l'offre.

KKR et Albioma ont par ailleurs conclu un accord par lequel KKR s'engage à déposer l'offre soumise à Albioma et Albioma s'engage notamment à coopérer à l'offre de KKR. «L'accord de soutien à l'offre prévoit notamment le paiement par Albioma de 10 millions d'euros dans l'hypothèse où une offre concurrente venait à être déposée et connaîtrait une suite positive», ont indiqué les deux sociétés dans un communiqué. «Réciproquement, KKR s'engage à payer à Albioma le même montant si elle ne dépose pas l'offre publique ou si elle n'obtient pas les autorisations réglementaires requises», ont-elles poursuivi. 

Sur le même sujet

A lire aussi