Elior chute en Bourse après avoir suspendu ses objectifs

le 27/01/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Elior, groupe de restauration collective

L’action du groupe de restauration collective Elior chute de 10% à la mi-journée après que la société a annoncé avoir suspendu ses objectifs pour l'exercice 2021-2022, qui se terminera fin septembre prochain, en raison du manque de visibilité lié à l'impact des protocoles sanitaires mis en place pour lutter contre le variant Omicron.

«Depuis début décembre, le groupe est affecté par les protocoles sanitaires restrictifs mis en place pour endiguer la vague Omicron sur tous nos marchés, en particulier le retour massif au télétravail, les fermetures de classes et absences sans préavis», a indiqué le directeur général du groupe, Philippe Guillemot, cité dans un communiqué. «Ces perturbations rendent difficile l'anticipation des volumes quotidiens, avec ses conséquences sur les quantités produites et l'organisation des équipes», a poursuivi le dirigeant.

Pour l'ensemble de l'exercice 2021-2022, la société comptait enregistrer une croissance organique d'au moins 18% et dégager une marge d'Ebita ajusté - le résultat opérationnel courant retraité de certains éléments - comprise entre 2% et 2,5%.

Le groupe a en revanche maintenu ses objectifs à moyen terme. Elior vise toujours une croissance organique de 7% pour les exercices 2022-2023 et 2023-2024. Sur ce dernier exercice, le groupe compte parvenir à une marge d'Ebita ajusté d'environ 4,6%.

Le groupe a livré ses perspectives alors que ses revenus se sont établis à 1,12 milliard d'euros au premier trimestre de son exercice 2021-2022, en hausse de 18,1% sur un an. Sur une base organique, la croissance s'est établie à 16,7%. La France a vu ses revenus progresser de 9,5% en données organiques, tandis que l'international a crû de 22,5%.

Sur le même sujet

A lire aussi