En 2022, Ipsen devra déployer une politique de M&A pertinente pour convaincre

le 12/01/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le récent accord avec Genfit a brouillé la stratégie d'acquisitions du laboratoire.

L’anticancéreux Somatuline du laboratoire Ipsen.
Le blockbuster d’Ipsen, Somatuline, qui génère à lui seul près de 45% du chiffre d’affaires, fait face à un environnement concurrentiel qui se durcit.
(photo Ipsen.)
La stratégie menée par Ipsen pour contrer la menace générique qui pèse sur son médicament phare est-elle suffisamment lisible ou comprise ? Après une fin d’année boursière 2021 compliquée, le laboratoire pharmaceutique peine à remonter la pente. Autour de 84 euros hier mardi, le titre s’inscrit...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi