Bruxelles approuve le rachat de Suez par Veolia, mais fixe ses conditions

le 15/12/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'offre publique de rachat aura lieu 7 janvier 2022.

La commissaire européenne chargée de la concurrence, Margrethe Vestager, le 14 décembre 2021 à Strasbourg.
La commissaire européenne Margrethe Vestager a déclaré que l’opération n'aura pas d'effets néfastes sur la concurrence.
(Crédit European Union)

Le dernier obstacle pour Veolia a été levé mardi. La Commission européenne a donné mardi son accord sous conditions au rachat de Suez par Veolia. L'opération, de 13 milliards d'euros, est soumise au «respect intégral d'une série d'engagements proposés par Veolia», a précisé l'exécutif européen dans un communiqué. «Par la présente décision, la Commission s'assure que cette opération n'aura pas d'effets néfastes sur la concurrence dans les marchés de l'eau et des déchets, deux secteurs essentiels au Pacte Vert pour l'Europe et l'économie circulaire», a déclaré la commissaire européenne chargée de la concurrence, Margrethe Vestager. L'enquête menée par les autorités européennes a «confirmé que l'opération envisagée ne soulevait pas de problème de concurrence», indique le communiqué.

Ce rapprochement doit donner naissance à un «champion mondial de la transformation écologique» censé rivaliser avec les grands acteurs chinois du secteur de l'eau et du traitement des déchets, fort d’un chiffre d'affaires de 37 milliards d'euros – Veolia va reprendre de nombreuses activités à l'international, et le «nouveau Suez» serait axé principalement sur les activités de Suez dans l'eau municipale et le déchet solide en France.

Mais Bruxelles fixe bien ses conditions à la réalisation de l’OPA. Dont la cession de la quasi-totalité des activités de Suez sur les marchés de la gestion des déchets banals et réglementés et de l'eau municipale en France. Et, du côté de Veolia, la cession de la quasi-totalité de ses activités sur le marché des services mobiles de l'eau dans l'Espace économique européen (EEE).

Veolia a avalisé la décision de Bruxelles, et déclaré ouvrir la «dernière phase d'un rapprochement qui n'est plus qu'une question de quelques semaines».

En outre, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé mardi qu’elle avait fixé au 7 janvier prochain la clôture de l'offre publique de rachat, a indiqué Veolia dans un communiqué. «L'unique condition suspensive de l'offre publique d'achat au prix de 19,85 euros (coupon attaché) par action Suez étant désormais réalisée, le rapprochement entre Veolia et Suez rentre dans la dernière phase», a indiqué Veolia.

Annoncé en avril dernier et soumis à la Commission européenne le 22 octobre, le projet de rachat de Suez par Veolia a mis fin à des mois de tensions entre les deux groupes, marquées par des procédures judiciaires. Suez avait aussi décidé de créer une fondation, destinée à protéger ses activités dans l'eau en France de la convoitise de Veolia - avant de finalement renoncer à un tel mécanisme.

Sur le même sujet

A lire aussi