OVHcloud profite du regain d’intérêt des Français pour la Bourse

le 15/10/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

OVHcloud datacenters cloud computing
(photo OVHcloud.)

Il règne une forme de soulagement ce vendredi chez OVHcloud et chez ses banquiers. Dans un marché actions nerveux, et alors que plusieurs introductions en Bourse récentes se sont mal passées et que certaines ont été tout bonnement annulées, l’action du groupe d’informatique décentralisée (cloud computing) a terminé en hausse de 6,51% à 19,7 euros, après être passé au-dessus des 20 euros en séance. Même la panne survenue mercredi matin n’a pas refroidi l’intérêt des investisseurs pour le numéro un français du cloud computing, principale alternative souveraine aux services des groupes américains tels qu’Amazon Web Services ou Google Cloud.

Alors que des critiques s'élèvent régulièrement contre la caractère peu accueillant de la Bourse de Paris pour les sociétés de technologies (pas assez de fonds spécialisés, pas assez d'analystes financiers, peu de sociétés comparables...), les investisseurs français ont cette fois répondu présent. 40% des actions proposées à la vente ont été achetées par des sociétés de gestion ou institutionnels français. Les particuliers se sont également mobilisés. Leur demande a atteint 73 millions d’euros soit le niveau le plus important pour une opération sur le compartiment A de la Bourse de Paris de ces dix dernières années, mise à part l’ouverture du capital de la Française des Jeux fin 2019. 15% de l'opération OVHcloud a été allouée aux particuliers français qui, depuis le Covid-19, sont revenus en masse vers la Bourse. Le record 2021 de demande des particuliers tous marchés confondus est détenu par HRS, avec 90,8 millions d'euros, en début d'année.

Exemple pour la French tech

« Cette opération démontre que les investisseurs particuliers sont en mesure de se mobiliser pour l’introduction en Bourse d’une société de technologie. C’est une brique supplémentaire dans la construction de la French tech et c’est encourageant pour les futurs candidats à la Bourse », apprécie Alexis Le Touzé, responsable du primaire actions (equity capital markets, ECM) pour la France chez BNP Paribas, l’un des quatre coordinateurs globaux de l’IPO avec Citigroup, JPMorgan et KKR Capital Markets.

Doctolib, ManoMano ou Back Market font partie des sociétés de la French tech les plus régulièrement citées comme des candidats potentiels à la Bourse. OVHcloud est le deuxième membre du Next 40, le club des sociétés françaises de croissance, à entrer en Bourse, après Believe en juin dernier.

L’introduction en Bourse d’OVHcloud est la plus importante d’une société de technologie sur Euronext Paris depuis Worldline en 2014. Avec une capitalisation de près de 3,8 milliards d’euros, OVHcloud est la huitième plus grosse société de technologie cotée sur Euronext Paris.

Sur le même sujet

A lire aussi