Lufthansa accélère le remboursement de l’Etat allemand

le 20/09/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En voie de rétablissement, la compagnie aérienne lance une augmentation de capital de plus de 2 milliards d’euros.

Lufthansa accélère le remboursement de l’Etat allemand
Lufthansa profitera de l’allégement des restrictions sur les déplacements dû au déploiement de la vaccination contre le Covid-19.
(Photo DR.)

Lufthansa veut s’émanciper de l’Etat allemand qui avait volé à son secours au moment de la crise du Covid-19. La compagnie aérienne a annoncé dimanche soir le lancement d'une augmentation de capital qui devrait lui permettre de lever 2,14 milliards d'euros afin de rembourser une partie de l'aide financière versée par le Fonds de stabilisation économique (FSE).

Lufthansa prévoit d’émettre 597,7 millions de nouvelles actions. La souscription s'étendra du 22 septembre au 5 octobre. Un certain nombre de fonds gérés par BlackRock ont conclu un accord de souscription pour un total de 300 millions d'euros et se sont engagés à exercer pleinement leurs droits de souscription, a déclaré Lufthansa.

Le FSE participera à l’augmentation de capital. Mais il s'est engagé à vendre sa participation actuelle de 15,94% dans Lufthansa au plus tôt six mois après la réalisation de l’augmentation de capital et au plus tard deux ans après. Le FSE avait déjà vendu 5% du capital cet été.

Berlin avait mobilisé un plan d’aide de 9 milliards d'euros en 2020 en échange d'une prise de participation de 15,94% dans le groupe de transport aérien.

Reprise soutenue de la demande

«Nous avons toujours dit clairement que nous ne retiendrons le Fonds de stabilisation que le temps nécessaire», a déclaré le président du directoire de Lufthansa, Carsten Spohr, cité dans un communiqué. «Nous sommes donc fiers de pouvoir tenir notre promesse et rembourser les mesures plus rapidement que prévu. Nous pouvons désormais nous concentrer pleinement sur la poursuite de la transformation du groupe Lufthansa», a-t-il ajouté.

L'augmentation de capital permettra aussi à Lufthansa de renforcer ses liquidités et de restaurer son bilan à un moment où le déploiement de la vaccination contre le Covid-19 à travers le monde permet d'espérer un allégement des restrictions sur les déplacements, a indiqué la compagnie aérienne. Sur la base des performances opérationnelles observées en juillet et août, le groupe a dit s'attendre à ce que son résultat opérationnel ajusté soit positif au troisième trimestre.

«Les réservations actuelles indiquent une reprise soutenue de la demande», a déclaré Lufthansa, faisant écho à des déclarations cette semaine de son concurrent Ryanair, qui a revu à la hausse sa prévision de trafic à long terme.

La compagnie allemande a dit viser pour 2024 une marge opérationnelle d'au moins 8% et une génération de trésorerie disponible d'environ deux milliards d'euros par an en 2023 et 2024.

Sur le même sujet

A lire aussi