Euronext Growth continue à attirer les sociétés technologiques

le 15/09/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les greentechs Afyren et Entech s’apprêtent à se coter. Elles capitaliseraient respectivement 207 et 92 millions d’euros.

Euronext Growth continue à attirer les sociétés technologiques
(Euronext)

A défaut de convaincre les ETI à rejoindre la Bourse, Euronext peut se réjouir de l’engouement pour Euronext Growth ! En deux jours, trois sociétés ont annoncé leur cotation sur ce marché non réglementé : la biotech NH TherAguix ainsi que les greentechs Afyren et Entech. Ce mercredi, Exacompta Clairefontaine, HF Company et Advenis se transfèrent d’Euronext à Euronext Growth.

Les contraintes de plus en plus lourdes sur les marchés réglementés, notamment en matière d’information financière, font fuir les entreprises. Depuis le début de l’année, déjà 27 sociétés ont rejoint Euronext Growth, 15 via une IPO, 3 par cotation directe et 9 par transfert. L’an dernier, 20 sociétés s’étaient cotées sur Euronext Growth, dont 6 IPO, 2 cotations directes et 12 transferts.

La greentech Afyren, qui produit des biomolécules utilisées notamment dans l’agroalimentaire et les lubrifiants, compte lever 70 millions d’euros. Elle propose ses actions, du 14 au 27 septembre, dans une fourchette de 8,02 à 9,72 euros, valorisant la société autour de 207 millions d’euros en Bourse. L’opération est dirigée par Berenberg et Portzamparc.

Le spécialiste des technologies des énergies renouvelables, Entech, compte lever 22 millions d’euros. Les actions seront offertes dans une fourchette prix comprise entre 5,91 et 7,99 euros par action du 14 au 28 septembre. La société capitaliserait autour de 92 millions d’euros. Entech, qui a pour activités principales la conception, le développement et l’industrialisation de solutions de production et de stockage d’énergies renouvelables, dotées de systèmes intelligents de pilotage et de gestion des réseaux électriques, vise un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros pour l’exercice 2021 (clos fin mars 2022) et de 130 millions en 2025, pour une marge d’Ebitda qui serait d’environ 20% en 2025. L’opération est dirigée par Portzamparc et TP ICAP.

La biotech TherAguix, spécialisée dans le développement de nanomédicaments innovants pour le traitement des cancers par radiothérapie, vient de faire approuver son document d’enregistrement auprès de l’AMF, afin de se financer en Bourse. Son candidat médicament AGuIX, qui permet d’augmenter l’efficacité de la radiothérapie sur les tumeurs solides, est actuellement en phase 2 pour le traitement des métastases cérébrales, et en phase 1 pour d’autres indications. TherAguix espère au plus tôt solliciter un enregistrement de son candidat médicament en 2025. En 2020, la société a affiché une perte nette de 4,3 millions d’euros, et disposait en fin d’année de 5,2 millions de trésorerie.

Sur le même sujet

A lire aussi