Vivendi et UMG touchent du doigt les limites des Spac

le 20/07/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bill Ackman, qui devait racheter 10% d'Universal Music via une coquille vide, revoit ses plans sous la pression du gendarme boursier et des investisseurs.

Le conseil d'administration de Pershing Square Tontine Holdings (PSTH) a décidé de ne pas procéder au rachat d'une participation de 10% au capital d'Universal Music Group (UMG) auprès du groupe de médias et de divertissement Vivendi, a annoncé lundi le véhicule d'investissement coté, ou Spac, de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi