Bernard Arnault poursuit la simplification du contrôle de LVMH

le 20/05/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une offre publique de retrait sur la Financière Agache permettra la suppression d'une boucle d'autocontrôle.

A moyen terme, Bernard Arnault se montre très optimiste sur les résultats de LVMH (photo d’avril 2018)
(Bloomberg)
A l’échelle de LVMH et de son actionnaire de contrôle, Bernard Arnault, le coût de 96 millions d’euros est tout à fait anecdotique. Mais la récente offre publique de retrait (OPR) lancée par Agache, la holding de tête de Bernard Arnault (autrefois dénommée Groupe Arnault), sur sa filiale la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi