Equinor est encore lesté par ses hydrocarbures non conventionnels

le 11/02/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré une perte record de 5,5 milliards de dollars, le groupe norvégien a légèrement augmenté son dividende trimestriel.

S’il a pris le tournant des énergies vertes, Equinor paie encore le prix de ses investissements malheureux dans les hydrocarbures non conventionnels. Contrôlé à 67% par l’Etat norvégien, le groupe a décidé hier de céder pour 900 millions de dollars (744 millions d’euros) sa participation dans le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi