Les chocolats Cémoi peinent à séduire les acquéreurs

le 29/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le numéro un français du chocolat pâtit notamment de sa dépendance au prix du cacao, dont les mouvements sont erratiques depuis 2019.

Révélé dans nos colonnes en juillet dernier, le lancement de la vente de Cémoi s’est matérialisé par une enchère au dernier trimestre 2020. Le numéro un français du chocolat et son dirigeant Patrick Poirrier sont depuis lors à l’écoute du marché, avec l’appui de BNP Paribas. Mais selon les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi