IAG tire les conséquences de la pandémie sur sa croissance externe

le 21/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le nouvel accord conclu avec Globalia divise par deux, à 500 millions d’euros, le prix payé pour Air Europa.

Il semblait logique que l’effondrement du trafic aérien depuis près d’un an remette en cause certaines opérations de M&A négociées avant l’éclatement de la crise sanitaire. Le contexte actuel a donc incité International Air Lines Group (IAG) à amender les termes de l’accord conclu en novembre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi