L’Etat douche les ardeurs de Couche-Tard sur Carrefour

le 14/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bruno Le Maire n'est pas «favorable a priori» au rachat du distributeur français par le canadien pour des raisons de «souveraineté alimentaire».

Carrefour et ses 12 300 magasins aiguisent les appétits
Carrefour est le premier employeur privé en France, avec environ 100.000 salariés.
(Bloomberg.)
Pas touche aux hypermarchés français ! Bruno Le Maire a glacé mercredi soir le canadien Alimentation Couche-Tard en se disant «pas favorable, a priori» à son projet d’offre d’achat sur Carrefour. «Ce qui est en jeu, c'est la souveraineté alimentaire des Français, donc, de ce point de vue là , a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi