Ardian renonce à soumettre une offre à Engie sur sa participation dans Suez

le 05/10/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Ardian, place Vendôme à Paris
(DR.)

Alors que le conseil d’administration d’Engie qui doit décider du sort de Suez débute à 18 heures, Ardian a annoncé lundi en début d’après-midi renoncer à soumettre une offre ferme au conseil d'administration d'Engie portant sur sa participation dans le capital du groupe de services à l’environnement.

« Suite à l'expression de son intérêt, Ardian a travaillé sur une offre soutenue par les salariés de Suez et son conseil et nécessitant six semaines de due diligence », a expliqué Ardian dans un communiqué. « Cependant Ardian, fidèle aux principes de négociations non hostiles, a décidé de ne pas déposer d'offre pour laisser le temps aux discussions en cours », a ajouté le fonds d'investissement.

Dans un communiqué séparé, Suez s'est dit « en ligne avec la décision d'Ardian de ne pas remettre d'offre au conseil d'Engie ».

Suez « regrette la précipitation du conseil d'Engie de vouloir décider sans analyse et sans discussion et dialogue préalables d'une offre alternative qui préserve l'intérêt social » de l'entreprise, a ajouté le groupe de services aux collectivités.

Cette décision intervient alors que Suez et Veolia ne sont pas parvenus à un accord ces derniers jours, malgré le délai de 5 jours supplémentaires accordé la semaine dernière à l’offre de Veolia.

En réaction, l'action Suez a chuté de 4,14% lundi, à 15,40 euros.

A moins qu’Engie demande une nouvelle prolongation de la date de validité de l’offre de Veolia, ce qui n'est pas exclu, ce dernier semble de mieux en mieux placé pour acheter le bloc de 29,9% au capital de Suez.

Sur le même sujet

A lire aussi